Le développement durable

Concepts – Principes
Les concepts du « développement durable », respectivement le « développement durable du tourisme », sont assez récents, dérivant des Recommandations de la Conférence de l’ONU sur le thème « Environnement et développement », déroulée à Rio de Janeiro en juin 1992.

Le code global d’éthique pour le tourisme, adopté par l’Organisation Mondiale du Tourisme en 1999, met en évidence les principes conformément auxquels le tourisme est un facteur du développement durable.

Le rapport Brundtland définit très clairement le développement durable comme étant « le développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs ».

D’où il résulte que la durabilité a comme point de départ l’idée que les activités humaines dépendent de l’environnement et des ressources.

Bien qu’initialement le développement se veuille être une solution pour la crise écologique déclenchée par l’exploitation industrielle intense des ressources et la dégradation continuelle de l’environnement, à présent le concept s’est étendu également sur la qualité de la vie dans sa complexité, tant sous l’aspect économique, social que sous l’aspect culturel.

Il y a trois principes majeurs du développement durable :

  • La durabilité écologique, garantie d’un développement supportable avec maintien de tous les processus écologiques essentiels, et surtout de la diversité des ressources biologiques ;
  • La durabilité sociale et culturelle, qui garantit un développement économique favorable aux membres de la société, compatible avec la culture et avec les valeurs culturelles et de civilisation existantes, avec conservation des identités communautaires ;
  • La durabilité économique, jouant le rôle d’assurer un développement économique efficace, les ressources étant gérées de manière qu’elles suffisent pour le futur aussi.

La définition la plus utilisée du développement touristique est « Le développement de toutes les formes du tourisme, le management et le marketing touristique dans le respect de l’intégrité naturelle, sociale, économique de l’environnement, par la gestion des ressources naturelles et culturelles dans l’intérêt des futures générations ».

On pourrait également définir le développement touristique durable comme gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique, et les systèmes vivants ».

Le développement du tourisme durable a à la base les principes suivants :

  • La minimisation de l’impact de l’activité touristique sur l’environnement afin d’obtenir la durabilité écologique ;
  • La minimisation de l’impact négatif de l’activité touristique sur la communauté locale et sur ses membres en vue d’obtenir la durabilité sociale (éviter les situations de conflit avec la communauté locale, par la promotion de ces formes-là de tourisme qui ne perturbent pas la vie quotidienne de la population) ;
  • La minimisation de l’impact négatif de l’activité touristique sur la culture, les traditions et les coutumes des communautés locales afin d’obtenir la durabilité culturelle.

Approches du développement durable
L’approche éco-axée – La forte durabilité
L’économie constitue un sous-système de la sphère des activités humaines, elles-mêmes sous-système de la biosphère.

L’approche axée sur l’économie – La faible durabilité
Par l’approche centrée sur l’économie on considère que le progrès de la société et la protection de l’environnement sont conditionnés par la prospérité économique ; plus l’économie sera riche, plus augmentera le bien-être des gens, ce qui rendra possibles des investissements qui assurent la protection du milieu naturel.